Moustiques

Moustique : quels sont les dangers pour la santé ?

Le moustique, principal ennemi de l’homme ? Responsable de plusieurs millions de morts chaque année, il est en tous cas notre premier prédateur. Il a beau être minuscule, le moustique n’en est pas moins dangereux. Si dans la plupart des cas, il est inoffensif, il est aussi considéré comme le premier prédateur de la planète. Chaque […]

Le moustique, principal ennemi de l’homme ? Responsable de plusieurs millions de morts chaque année, il est en tous cas notre premier prédateur.

Il a beau être minuscule, le moustique n’en est pas moins dangereux. Si dans la plupart des cas, il est inoffensif, il est aussi considéré comme le premier prédateur de la planète. Chaque année, il tuerait plus de deux millions de personnes dans le monde. De fait, après comme avant une piqûre de moustique, les risques liés à la santé sont à prendre au sérieux.

Quelles sont les maladies transmises par le moustique ?

En volant d’humain en humain pour ponctionner leur sang, le moustique est un vecteur de maladies important. Lorsqu’il pique une personne malade, il devient lui-même infecté et peut alors transmettre le virus à chaque nouvelle personne qu’il pique.

Parmi les principales maladies qu’il transmet, on compte :

  • la dengue
  • le chikungunya
  • le paludisme
  • le virus du Nil occidental
  • la fièvre jaune

Plus récemment, c’est le virus Zika qui a fait parler de lui. Transmis par l’Aedes aegypti, ce virus fait l’objet d’une véritable épidémie, principalement en Amérique latine, depuis octobre 2015. Si les principales maladies tropicales affectent la personne piquée, le virus Zika touche particulièrement les nourrissons nés d’une mère ayant contracté le virus au cours de sa grossesse.

Moustique : quelles sont les zones les plus à risque ?

Parce que le moustique se développe particulièrement dans les milieux chauds et humides, ces maladies se rencontrent surtout en zones tropicales :

  • Amérique latine
  • Afrique
  • Asie du Sud
  • Caraïbes
  • Nord de l’Australie

Mais le réchauffement climatique et le tourisme international ne mettent aucune zone à l’abri. Des voyageurs infectés introduisent régulièrement ces maladies en France métropolitaine. On a ainsi recensé en 2015, 135 cas de dengue et 29 de chikungunya.

L’allergie aux piqûres de moustique

Les moustiques peuvent également provoquer des allergies. Certaines personnes en effet réagissent mal à la salive des moustiques au moment de la piqûre. Surviennent alors des réactions cutanées étendues sur une douzaine de centimètres, accompagnées de démangeaisons intenses pouvant durer plusieurs jours.

Des cas d’allergies peuvent aussi provoquer des symptômes plus sérieux. Chez l’adulte, il peut s’agir d’urticaire généralisée, de bronchospasmes, voire de chocs anaphylactiques. La sensation de démangeaison est alors plus forte et peut durer de plusieurs jours à plusieurs semaines. Et si se gratter soulage sur le moment, un grattage répété peut provoquer des risques d’infection de la peau.

Comment repousser les moustiques ?

Pour éviter au maximum de se faire piquer par un moustique, il est conseillé de :

Articles complémentaires

Articles complémentaires