Mouches

Mouches : quels sont les risques ?

Avec les premières chaleurs, les mouches font leur apparition. Quels risques représentent véritablement la présence de ces insectes dans nos maisons et dans la nature ? Quand on dit mouches, on pense d’abord à l’effet que leur présence a sur nos nerfs. Les voir voler dans la cuisine, se poser sur nos aliments, nous narguer sur […]

Avec les premières chaleurs, les mouches font leur apparition. Quels risques représentent véritablement la présence de ces insectes dans nos maisons et dans la nature ?

Quand on dit mouches, on pense d’abord à l’effet que leur présence a sur nos nerfs. Les voir voler dans la cuisine, se poser sur nos aliments, nous narguer sur les murs, hors de portée, devient vite insupportable. Et quand on a fini de s’épuiser à tour de bras avec notre tape-mouche pour en éliminer une, deux autres prennent la relève. Et malheureusement leur pouvoir de nuisance ne s’arrête pas là.

Les mouches, vectrices de maladies

La mouche peut transmettre certains pathogènes (staphylocoques, streptocoque voire des salmonelles) à cause des bactéries qu’elle transporte sur ses pattes et qu’elle peut déposer sur nos aliments. Pas de panique cependant, les risques restent limités. Ils sont du même ordre qu’une mauvaise hygiène des mains.

Les mouches : vigilance à la campagne

Les mouches charbonneuses, très présentes en France, transmettent, elles, les virus de l’anémie équine et de certaines fièvres en piquant. On les retrouve en particulier à la campagne, près des élevages. Mouches hématophages, elles piquent pour se nourrir de sang. Bovins et chevaux sont ses cibles de prédilection mais gare à vos mollets si vous en croisez une !

La mouche Tsé-tsé : danger mortel

Si les mouches que nous croisons en France sont plutôt inoffensives pour l’Homme, celles que l’on rencontre dans les pays tropicaux peuvent être beaucoup plus dangereuses. La mouche Tsé-tsé par exemple, transmet le trypanosome, parasite du sang responsable de la maladie du sommeil chez l’homme. Dans les cas les plus graves, cette maladie présente un risque mortel.

Comment vous protéger des mouches ?

Pour éviter les risques, quelques gestes simples peuvent limiter la prolifération des mouches dans votre environnement :

  • Ne laisser traîner aucun déchet (miettes, restes…)
  • Fermer les poubelles
  • Couvrir son bac à compost

Si vous vivez près d’une écurie ou d’une étable, utilisez des insecticides. La cassette mouches et moustiques Kapo Expert vous protégera efficacement. A placer en haut d’un meuble, à l’abri des courants d’air et de la chaleur, le support imprégné contenu dans sa coque en plastique diffusera régulièrement un insecticide efficace sur les insectes volants.

Utilisez-la avec l’aérosol insecticide naturel tous insectes Kapo Vert pour les mouches tenaces et vous aurez raison des quelques individus téméraires qui seraient tentés de s’installer chez vous !

 

Les produits Kapo conseillés dans l'article :

Articles complémentaires

Articles complémentaires

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*