Guêpes, Frelons et Taons

Guêpes : quels sont les dangers ?

La guêpe est un insecte dont on se méfie tout particulièrement. Mais quels risques représente-t-elle réellement ? L’été venu, attention aux guêpes qui viennent rôder autour de chacun de nos repas à la recherche de nourriture. Leur piqûre peut en effet provoquer des réactions allant de la plus bénigne à la plus grave. Piqûre de guêpe : […]

La guêpe est un insecte dont on se méfie tout particulièrement. Mais quels risques représente-t-elle réellement ?

L’été venu, attention aux guêpes qui viennent rôder autour de chacun de nos repas à la recherche de nourriture. Leur piqûre peut en effet provoquer des réactions allant de la plus bénigne à la plus grave.

Piqûre de guêpe : comment le corps réagit-il ?

Lorsque qu’une guêpe nous pique, son venin pénètre notre peau. Sa propagation dans l’organisme peut provoquer trois réactions : locale, toxique ou allergique. Fort heureusement, la réaction locale est la plus fréquente et la plus bénigne. Elle ne nécessite pas l’intervention d’un médecin alors que les réactions toxiques et allergiques représentent des urgences médicales qu’il ne faut pas sous-estimer.

La réaction locale : douloureuse mais inoffensive

Une piqûre de guêpe ne passe jamais inaperçue. Elle est douloureuse. Le plus souvent, elle se caractérise par :

  • Une rougeur à l’endroit de la piqûre suivie d’un gonflement (œdème local)
  • Une légère dureté sur la zone enflammée parfois accompagnée de démangeaisons qui peuvent durer jusqu’à quelques heures
  • Selon l’endroit de la piqûre, le gonflement peut être plus important : visage et cou sont des zones particulièrement sensibles. Il y a toujours un risque d’étouffement avec une piqûre dans la bouche si la gorge gonfle démesurément.

Plusieurs piqûres de guêpe à la fois : une réaction toxique

Il peut arriver que vous soyez piqué plusieurs fois en même temps, par la même guêpe ou par plusieurs. La quantité de venin, qui envahit votre organisme, est alors plus importante. Aux symptômes déjà évoqués, peuvent se rajouter des réactions plus gênantes :

  • Vomissements, diarrhée ;
  • Maux de tête, chute de tension ;
  • Dans des cas plus rares, les piqûres multiples peuvent provoquer une perte de connaissance.

Une hospitalisation est préconisée si un adulte est victime de plus de 20 piqûres à la fois.

La réaction la plus grave : le choc anaphylactique

Dans les cas de personnes allergiques, peu importe la quantité de venin reçue. Une seule piqûre peut provoquer des symptômes très graves :

  • Cutanés: éruption de plaques d’urticaire qui provoquent démangeaisons et gonflements importants, notamment au niveau du visage
  • Respiratoires: respiration rendue difficile à cause des œdèmes au niveau de la langue et de la gorge, crise d’asthme (parfois jusqu’à la cyanose – coloration bleutée de la peau)
  • Cardiaques: chute de tension brutale et choc
  • Neurologiques: perte de connaissance, vertiges
  • Autres: tachycardie, somnolence, nausées, vomissements, diarrhée…

Plusieurs de ces symptômes en même temps, sans prise en charge médicale rapide, peuvent entraîner la mort dans les cas les plus extrêmes. Cependant, il est bon de savoir qu’une première piqûre ne peut provoquer cette réaction allergique. En effet, ce n’est qu’à la deuxième exposition que la combinaison des anticorps (développés par l’organisme après la première piqûre) et du venin provoquera une allergie. Celle-ci survient dans les 5 à 10 minutes après la piqûre.

Articles complémentaires

Articles complémentaires