Guêpes, Frelons et Taons

5 idées reçues sur les guêpes

Agressives, inutiles, agaçantes… les guêpes ne sont pas très populaires. Mais les idées reçues que l’on a à leur sujet sont-elles toutes justes et justifiées ? « Les guêpes piquent sans raison » Faux. Les guêpes ne sont pas naturellement agressives. Elles sont attirées par notre nourriture qu’elles utilisent pour nourrir leurs larves. C’est pourquoi elles ont la […]

Agressives, inutiles, agaçantes… les guêpes ne sont pas très populaires. Mais les idées reçues que l’on a à leur sujet sont-elles toutes justes et justifiées ?

« Les guêpes piquent sans raison »

Faux. Les guêpes ne sont pas naturellement agressives. Elles sont attirées par notre nourriture qu’elles utilisent pour nourrir leurs larves. C’est pourquoi elles ont la déplaisante habitude de tourner autour de notre pique-nique. Cependant, si vous vous trouvez sur sa trajectoire au mauvais moment, elle peut vous piquer en défense à l’agression qu’elle perçoit. Même chose si vous vous approchez trop près de son nid. Les guêpes ouvrières vont protéger à tout prix leur reine et leurs larves, armées de leur dard !

« Les couleurs noire et jaune de la guêpe sont purement esthétiques »

Faux. Ces couleurs vives fonctionnent comme un panneau « Attention, danger ! » qui signale aux prédateurs que les guêpes ne sont pas sans défense. Ainsi, si l’une d’entre elle pique son agresseur en se faisant dévorer, elle protège la colonie en imprimant dans l’esprit de ce prédateur qu’il faut se méfier des insectes de cette couleur.

« Un nid de guêpes ? Ca ressemble à un gros ballon de rugby suspendu dans un arbre »

Vrai, mais pas seulement. Les nids à l’air libre sont même plutôt rares. Les guêpes vont très souvent se loger dans des endroits moins accessibles :

  • Sol, anfractuosités
  • Sous les toits, dans les encadrements de fenêtres, dans les cheminées
  • Dans des endroits plus insolites aussi : coffre de voiture, boîte aux lettres, derrière des volets…

Un nid peut abriter jusqu’à des milliers d’individus donc autant rester bien prudent avec les plus imposants et toujours se méfier de ceux qu’on ne voit pas entièrement comme ceux qui sont cachés dans le sol !

« Une seule guêpe suffit à créer un nid »

Vrai. Il suffit d’une seule reine fécondée à l’automne précédent pour commencer un nid. Elle va débuter la construction pour abriter ses premières larves qui deviendront les premières guêpes de la colonie. Ce sont ces guêpes ouvrières qui vont poursuivre le travail de construction et de ravitaillement tandis que la reine pondra toujours plus de larves. Parmi ces « bébés guêpes », de nouvelles reines vont naître, élargissant d’autant la communauté. C’est pourquoi il est essentiel d’intervenir dès le début de l’été sur un nid gênant, avant qu’il ne prenne de l’ampleur.

« Quand on a un nid de guêpes, il faut appeler les pompiers »

Faux. Longtemps, les pompiers ont été sollicités pour intervenir sur des nids de guêpes. Aujourd’hui, hormis dans certains cas exceptionnels, cela ne relève plus directement de leur compétence et il est conseillé de faire appel à un professionnel de la désinsectisation. Même dans le cas où les pompiers interviendraient, vous auriez à payer la facture : environ 100 €.

Articles complémentaires

Articles complémentaires