Mites des vêtements

5 idées reçues sur les mites de vêtements

Les mites de vêtements, vous les redoutez, mais êtes-vous certain de bien savoir pourquoi ? « Des trous dans les tissus ? Ce sont forcément des mites ! » Faux. Il serait peut-être rassurant de se dire que nous n’avons à lutter que contre un seul ennemi pour protéger notre linge, mais ce n’est pas le cas. Les anthrènes, des […]

Les mites de vêtements, vous les redoutez, mais êtes-vous certain de bien savoir pourquoi ?

« Des trous dans les tissus ? Ce sont forcément des mites ! »

Faux. Il serait peut-être rassurant de se dire que nous n’avons à lutter que contre un seul ennemi pour protéger notre linge, mais ce n’est pas le cas. Les anthrènes, des coléoptères, font encore plus de ravages que les mites des vêtements. Pourquoi ? Parce qu’ils ne craignent pas la lumière. Du coup, là où les mites des vêtements ne s’aventurent jamais (rideaux, tapis et moquettes exposés…), les anthrènes ne faiblissent pas.

« Il n’existe qu’une seule sorte de mites »

Faux. Il existe environ 6 sortes de mites qu’on nomme aussi teignes, qui peuvent choisir de venir polluer votre habitation : la mite des vêtements, la teigne des fourrures, la teigne des semences, la teigne des bouchons, la teigne des tapis et la teigne de la colle. La plus commune étant la mite des vêtements.

« Seule la chaleur est efficace contre les mites textiles »

Faux. En réalité, le froid est tout aussi efficace. La mite des vêtements aime son confort. La température idéale pour elle est 25°C d’où son goût prononcé pour les maisons et appartements très chauffés. Elle tolère même que le thermomètre monte jusqu’à 35°C. Guère au-delà cependant et c’est pourquoi on préconise de repasser les vêtements avant de les stocker : la chaleur du fer élimine les larves. Mais le froid est tout aussi efficace. Un petit séjour de vos textiles dans le congélateur aura le même résultat.

Si vous cherchez une solution plus radicale et rapide, pulvérisez sur votre linge et dans vos armoires l’aérosol spécial mites et larves Kapo. Celui-ci ne tâche ni ne graisse mais permet d’éliminer durablement les mites et les larves, même au cœur du linge, tout en évitant leur réapparition.

« Ce sont les mites (papillons) qui grignotent tous nos tissus »

Faux. Vous allez dire que nous jouons sur les mots mais ce sont les larves des fameux petits papillons qui dévorent votre linge. C’est important de le savoir car il ne suffira pas de détruire les mites adultes (papillons) pour vous débarrasser de l’invasion. Les papillons ne sont qu’un indicateur de leur présence. Vous n’en verrez d’ailleurs presque jamais voler : ils sont actifs la nuit.

La mite adulte ne vit pas plus de 15 jours, le temps nécessaire pour les femelles pour s’accoupler et pondre entre 100 et 200 œufs. Au bout de 10 jours, ces œufs donnent naissance à des chenilles qui deviendront très vite de redoutables larves qui s’attaqueront à tous vos textiles avec gourmandise. Une fois arrivées à maturité, ces larves creusent des tunnels dans vos vêtements pour tisser le cocon dans lequel elles se transformeront en mite adultes. Et le cycle recommence…

« Les mites des vêtements ne s’attaquent qu’aux fibres d’origine animale »

Faux. Les mites des vêtements sont des insectes kératophages, elles se nourrissent de la kératine présente dans les poils, les plumes… Les matières d’origines animales ont donc leur préférence. Elles sont toutefois tout aussi capables de s’attaquer à des fibres végétales ou synthétiques pour peu qu’elles y trouvent les compléments alimentaires nécessaires contenus dans la sueur par exemple.

 

Le produit Kapo conseillé dans l'article :

Articles complémentaires

Articles complémentaires

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*