Mites alimentaires

Mites alimentaires : comment les piéger ?

Les mites Dans le langage courant, les mites sont les insectes qui s’attaquent aux vêtements, créant des ravages dans les lainages, fourrures, tapis, etc.  Il existe un deuxième type de mites : les mites des denrées alimentaires, appelées encore teignes des aliments ou pyrales. Ce sont de petits papillons de nuits qui pondent leurs oeufs là où les futures […]

Les mites

Dans le langage courant, les mites sont les insectes qui s’attaquent aux vêtements, créant des ravages dans les lainages, fourrures, tapis, etc.  Il existe un deuxième type de mites : les mites des denrées alimentaires, appelées encore teignes des aliments ou pyrales.

Ce sont de petits papillons de nuits qui pondent leurs oeufs là où les futures larves pourront se nourrir. Non dangereux pour notre santé, ces asticots souillent néanmoins les aliments, avec une prédilection pour les denrées sèches telles que les : céréales, noix, amandes, noisettes, fruits secs,  pâtes, semoules, produits au chocolat, thé, épices, aliments pour animaux, …

Cycle de vie et ravages

Les mites des denrées alimentaires affectionnent les cuisines, greniers, garde-manger, surtout si la température qui y règne est chaude toute l’année. Et le risque d’invasion est plus grand durant la saison chaude de mai à septembre. 

Si vous voyez de petits papillons sortir du garde-manger, soyez vigilants !

Un mâle a une durée de vie de 15 jours et peut féconder une femelle par jour. Après fécondation, les femelles peuvent pondre entre 50 et 400 oeufs, dans des fentes, des interstices à proximité des aliments.

Après env. 8 jours, les larves, sous forme de chenilles, se mettent en quête de nourriture et s’infiltrent quasiment partout, même en rongeant les emballages de papier pour parvenir jusqu’aux aliments. Pendant toute la durée de leur développement, les larves dévorent les produits en laissant leurs déjections sous forme de filaments, comme des toiles d’araignées, souillant et dégradant les aliments.

Comment fonctionnent les pièges Kapo ?

Au moment de la reproduction, les femelles sécrètent une substance odorante (phéromone) qui attire les mâles. C’est précisément ce principe qu’utilise le piège KAPO : grace à une phéromone de synthèse intégrée au niveau de la partie encollée, le piège attire les mâles qui restent prisonniers de la partie encollée et ne peuvent plus féconder les femelles, le risque d’une nouvelle infestation est alors fortement réduit.

Les pièges ont une efficacité constante de 6 semaines.

Détecter une infestation

Il est difficile de repérer une infestation de mites. Mais si vous notez la présence de petits papillons dans la cuisine ou à proximité d’aliments volant en zigzag et particulièrement actifs le matin et le soir, une dégradation rapide des aliments (moisi, réduction en poudre,  points noirs anormaux, petits trous, …) vous êtes probablement victimes de mites alimentaires.

  • En cas de doute, placer un premier piège Anti-mites spécial mite alimentaire Kapo Vert pour détecter une éventuelle infestation et estimer le nombre de mites (surtout entre mars et septembre).
  • Si vous notez la présence de mites sur le piège, bien nettoyer les placards pour éliminer oeufs, larves et chrysalides. Jeter si besoin les denrées souillées et placer des pièges.
  • Ne pas laisser les placards ouverts. Fermer les locaux d’entreposage.

Ce produit ne doit pas être utilisé dans des espaces où sont conservés des produits destinés à l’alimentation humaine ou animale non-emballés.

Traiter une petite infestation

Optimiser l’utilisation des pièges :

  • Utiliser 1 piège par placard, 2 ou plus pour des locaux plus grands.
  • Suspendre ou fixer le piège verticalement sur la paroi intérieure du placard ou près de la zone de stockage des aliments.
  • Retirer la protection de la partie encollée.
  • Remplacer le piège après 6 semaines ou dès que la surface est recouverte d’insectes. Pour ne pas oublier la date de renouvellement, la noter au stylo en haut du piège dès la mise en place. .

Traiter une infestation lourde

Les pièges se remplissent vite ? Il faut passer accélérer et alourdir le traitement. L’utilisation de l’Aérosol Kapo Choc spécial mites alimentaires vous permettra d’éliminer les insectes à tous les stades de leur développement.

  • Avant tout, vider complètement les placards infestés : jeter aliments contaminés et tous les paquets entamés.
  • Pulvérisez l’insecticide Kapo Choc mites alimentaires sur les surface et laisser agir 30 minutes.
  • Aérer 15 minutes.
  • Laver ensuite les endroits qui seront en contact direct avec les aliments. Il n’est pas nécessaire de laver les surfaces sur lesquelles seront entreposées des boites hermétiques ou de la vaisselle. En effet, le produit reste efficace 3 mois sur les surfaces non lavées.

Conseils Kapo – préventions des infestations

Stocker les aliments et les paquets entamés dans des boîtes hermétiques afin de supprimer la source d’alimentation des larves. Vous voilà protégé d’une future infestation !

Précautions d’emploi

Tenir hors de portée des enfants. Eviter le contact avec le produit (surface adhésive). Utiliser les produits biocides avec précaution. Avant toute utilisation, lire l’étiquette et les informations concernant le produit. Après contact avec la peau : Laver immédiatement à l’eau et au savon et bien rincer. En cas d’irritation persistante de la peau, consulter un médecin. Après contact avec les yeux : Laver avec de l’eau en écartant les paupières plusieurs minutes. Si les troubles persistent, consulter un médecin. Ce produit ne doit pas être utilisé dans des espaces où sont conservés des produits destinés à l’alimentation humaine ou animale non-emballés.
Le piège peut être enlevé sans traces et éliminé avec les ordures ménagères. Ne pas jeter les résidus dans les égouts et dans les eaux de surface et les eaux souterraines. Éliminer l’emballage et son contenu en accord avec la réglementation nationale en vigueur. L’emballage souillé et le produit non utilisé doivent être éliminés en déchetterie.

 

Le produit Kapo conseillé dans l'article :

Articles complémentaires

Articles complémentaires

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*