Acariens,Mites Acariens Puces

Les acariens : qui sont-ils et comment s’en débarrasser ?

Inoffensifs et inévitables, les acariens peuvent pourtant jouer les troubles fête lorsqu’ils se trouvent en trop grand nombre dans notre habitation. Nos conseils pour vous en préserver. Les yeux qui piquent, le nez qui coule et des démangeaisons ? Le problème est probablement à chercher du côté des acariens. Comment les identifier et comment s’en protéger, […]

Inoffensifs et inévitables, les acariens peuvent pourtant jouer les troubles fête lorsqu’ils se trouvent en trop grand nombre dans notre habitation. Nos conseils pour vous en préserver.

Les yeux qui piquent, le nez qui coule et des démangeaisons ? Le problème est probablement à chercher du côté des acariens. Comment les identifier et comment s’en protéger, nos experts vous disent tout.

Qui sont les acariens ?

Acarien
S’ils partagent notre quotidien en se logeant par milliers dans les grains de poussière, les matelas, rideaux et autres pièces de notre mobilier, les acariens savent pourtant se faire discrets. Et pour cause, ces microscopiques arachnides ne dépassent pas les 0, 4 mm.

Tapis dans l’ombre, ils se gavent des peaux mortes, cheveux et autres poils que nous perdons au cours de la journée. Ce qui explique leur grande affluence dans les pièces à vivre et particulièrement dans la chambre à coucher et notre lit.

Plan grand froid, les acariens sont là !

On a tous tendance à croire que les acariens ne sont présents dans les maisons qu’au printemps ou à l’automne. Ce n’est pas tout à fait juste, car ce micro-organisme, que l’on apparente à des insectes microscopiques vivent tout au long de l’année dans nos habitations et ils se revigorent dès que le grand froid arrive et que l’on pousse à fond le thermostat pour réchauffer nos petons. Par conséquent, il n’y a pas vraiment de saison, une variation trop importante des températures suffit pour déclencher les allergies.

Les acariens aiment particulièrement les environnements chauds et humides, dans lesquels ils se reproduisent beaucoup plus rapidement. Dans un milieu où la température est de 20 à 30° et le taux d’humidité est compris entre 65 et 80%, ils peuvent atteindre les 1500 individus par grain de poussière et les 2 millions rien que sous nos draps.

Quels sont les risques liés aux acariens ?

La présence d’acariens est inévitable et eux-mêmes sont inoffensifs. Du moins, en apparence. Car en trop grande quantité, ou pour les personnes allergiques, ces petites bêtes peuvent devenir un calvaire.

Écoulements nasals, démangeaisons des yeux, irritation du système respiratoire, asthme et même eczéma, les déjections des acariens sont responsables de 50% des manifestations allergiques. Des symptômes qui s’aggravent à l’automne et en hiver, période durant laquelle les habitations sont moins aérées et plus chauffées et où l’environnement est donc plus favorable à la reproduction des acariens.

Comment se débarrasser des acariens ?

Se débarrasser entièrement des acariens est impossible mais vous pouvez en limiter la prolifération. Pour cela, plusieurs réflexes à adopter. Aérez vos pièces 30 minutes par jour, même (et surtout) en hiver. Maintenez la température de votre habitation à 19° et limitez-y l’humidité. Nettoyez régulièrement votre linge de lit à 60° pour tuer une partie de la colonie et éliminez les squames que vous laissez tomber par milliers chaque nuit. Dépoussiérez vos meubles et passez fréquemment l’aspirateur, surtout si vos sols sont recouverts de moquette et de tapis.

Articles complémentaires

Articles complémentaires